Préparation de rentrée : les usages du numérique en établissement – réunion du 2 avril 2015 -


 Syndicat Indépendant des Personnels de Direction

de l’Éducation Nationale

Réunion du jeudi 02 avril 2015 « Préparation de rentrée : les usages du numérique en établissement »

Nous étions représentés par Valérie Broussole, Vincent Lapasin et Eric Speicher.

M. Guerre, responsable de bureau – DOS, en liminaire, explique que l’enquête concernant « les ressources numériques » à laquelle tous les établissements ont répondu, visait à élaborer une stratégie de répartition des moyens en IMP.

L’analyse des résultats de cette enquête a permis également d’avoir une photographie des moyens utilisés par les établissements et de mesurer le financement en plus apporté par les établissements.

L’Académie de Strasbourg dépasse le cadre d’emploi fixé par le ministère de l’Education Nationale et les ressources affectées aux usages numériques dans l’Académie représentent :

 109 heures postes
 99 HSA
 4056 HSE

Les résultats de cette enquête seront communiqués à l’ensemble des établissements.

Les établissements disposeront, pour la rentrée 2015, d’une enveloppe moyenne de 3750 euros pour l’ensemble des trois missions (référent numérique, administrateur ENTEA et PRN). Cette dotation unique sera notifiée aux établissements le 15 mai. D’autres moyens IMP (tutorat, référent culture, …) parviendraient ultérieurement.

A noter que le référent numérique dont la mission est de développer et faciliter l’utilisation des TICE, doit être un enseignant. Par ailleurs, ces indemnités pourraient venir « combler » le service d’un enseignant qui se trouve en situation de sous service. Cependant le cumul d’un sous-service avec une IMP ne serait pas envisageable. Les modalités de rémunération seraient différenciées en fonction de leur montant :
- Rémunération via STS si elles sont supérieures à 312.50 euros
- Paiement unique sur ASIE si égales à 312.50 euros

ID-FO considère que les moyens octroyés sont insuffisants. Les administrateurs ou les PRN sont des professeurs très investis, dévoués qui effectuent un très grand nombre d’heures. La charge de travail est conséquente et dissuasive.

ID-FO souligne qu’il est de plus en plus difficile de trouver des professeurs volontaires pour assurer ces missions.

M. Neiss, délégué académique au numérique, rappelle que la DANE accompagne les PRN et les administrateurs ENT dans leur exercice. Elle propose notamment des solutions techniques afin de soulager la charge de travail. Par ailleurs, la partie technique de ces missions devraient, dans les années futures, être transférée aux collectivités territoriales.

Les enseignants volontaires pourront également bénéficier d’une part, de la formation dispensée aux administrateurs ou aux PRN- des places leur seront réservées- et d’autre part, d’un tutorat tout au long de leur parcours de formation.

Les chefs d’établissements ont également la possibilité de profiler les postes vacants. Les services ont indiqué leur difficulté dans le cadre actuel à gérer les sorties des personnels des postes à profil, suite à une certaine usure de l’enseignant titulaire du poste par exemple.