MESSAGE A MADAME LA RECTRICE le 29/11/17 : Evaluations en classe de 6ème


Images intégrées 1

Madame la Rectrice,
 
Le 9 octobre dernier, le secrétariat général annonçait la mise en place des évaluations nationales pour les élèves de 6ème, que tous les collèges devraient mettre en œuvre entre le 6 novembre et le 1er décembre. Malgré la lourdeur de l’organisation permettant d’assurer la passation de l’évaluation (2 fois 1h pour tous les 6èmes en salle informatique),  malgré la mise en place tardive de cette évaluation, les collèges de l’académie ont fait en sorte de répondre aux demandes du ministère afin de garantir la réussite de cette enquête.
 
Or, de nombreux élèves ayant passé le test ont oublié de cliquer sur le bouton finir le test permettant de valider l’évaluation. Les équipes de direction ont, par conséquent,  été destinataires d’une demande de la DEPP leur demandant de finaliser eux-mêmes ces évaluations. Il s’agit d’aller rechercher les mots de passe des élèves un par un, puis de se connecter à chacun des comptes élèves, toujours un par un, parfois deux fois avec un mot de passe différent, pour aller simplement cliquer sur  finir le test. Cette manipulation relativement simple est à répéter 40 fois pour certains établissements, 50 fois pour d’autres, et jusqu’à 70 fois parfois.  Ce chiffre étant  à multiplier par deux lorsqu’un élève n’a finalisé aucune de ses deux évaluations. Afin de comprendre comment ceci a pu se produire, il suffit de se rendre sur la page de validation du test : l’élève, après qu’on lui ait annoncé que son évaluation était finie et après avoir été félicité pour sa participation se doit d’aller rechercher le bouton  finir le test  caché en bas à droite de la page, en petits caractères. Nous constatons que l’ergonomie de l’application n’est pas de nature à faciliter son utilisation par des élèves de 11 ans.
Indépendance et Direction dénonce le fait qu’une fois de plus une application informatique mette les personnels de direction en difficulté et les réduise à de simples exécutants au service de celle-ci.  
 
De plus, on nous signale que  la restitution présente également une ergonomie problématique (impossibilité de générer un PDF ou une extraction des résultats, pas de lien entre les identifiants des élèves et leur nom, l’affichage d’un test ne rentre pas sur une page même en format paysage).
 
Indépendance et Direction demande à ce qu’aucune pression ne soit mise sur les équipes de direction qui n’auraient pas la possibilité de procéder à ces saisies chronophages.
 
Les principaux et les principaux adjoints n’ont pas à faire les frais, une fois de plus, d’outils mal conçus qui ne tiennent pas compte de la réalité des établissements et participent à la dégradation de nos conditions de travail.
 
Veuillez agréer, Madame la Rectrice, nos salutations respectueuses.
 
A Andersen, Secrétaire Académique