APPLICATION ORIENTATION C’EST TOUJOURS NON !


Images intégrées 1

Chère collège, cher collègue

Depuis plusieurs années ID-FO est intervenu auprès du CSAIO ou en commission Blanchet pour dénoncer  un outil chronophage,  inadapté à la réalité des établissements et qui n’apporte rien dans le dialogue avec les familles.

Aussi, nous appelons cette année encore à ne pas utiliser cette application, mais à transmettre les statistiques des vœux provisoires sous la forme habituelle.

Tu trouveras ci-dessous le courrier adressé au CSAIO.

Le Bureau Académique

 

Votre courrier daté du 1er mars, invite les chefs d’établissement à faire remonter au SAIO pour le 21 mars, les intentions provisoires des élèves et de leurs familles en matière d’orientation, et les réponses qui y auront été apportées par les conseils de classe du deuxième trimestre.

 

Nous comprenons bien entendu l’importance pour le SAIO de recueillir des données collectives, afin d’évaluer les tendances en matière d’orientation, et d’en tenir compte pour la préparation de la rentrée scolaire 2016.

 

Malheureusement, malgré les aménagements récents du module orientation d’ARENA que vous évoquez, cette application est toujours chronophage et tout à fait inadaptée au dialogue avec les familles. Par ailleurs le calendrier que vous nous demandez de respecter est irréaliste au vu des contraintes qui pèsent sur les établissements.

 

En premier lieu nous tenons à souligner que cette application n’apporte rien, ni aux familles puisque les échanges doivent à l’évidence continuer à se faire au travers d’entretiens directs et de navettes des formulaires écrits, ni aux établissements étant donné qu’il s’agit là d’une tâche qui s’ajoute à la procédure habituelle, sans aucun bénéfice.

 

Cette application contraint de plus le dialogue avec les élèves et les familles, en rajoutant des contraintes par rapport à ce qui est prévu par la loi. Ainsi par exemple, on ne peut saisir les vux d’un élève de 2ndeGT, qui demande en même temps une 1ère GT et une orientation en bac pro. De même, si la loi impose bien au chef d’établissement de prendre une décision d’orientation vers une 1ère générale ou une 1ère technologique, rien n’oblige le conseil de classe du deuxième trimestre à répondre favorablement à ce type de demande, alors que l’application ne laisse pas d’autres choix.

 

Enfin le calendrier de remontée est en totale inadéquation avec la réalité des établissements. Il leur est demandé de retourner pour le 12 mars la liste des élèves dont les parents ont souhaité un accompagnement pour la recherche d’un contrat d’apprentissage, et la fin de saisie des intentions provisoires des familles et des réponses des conseils de classe est fixée au 21 mars. Les chefs d’établissement sont déjà très satisfaits, quand ils arrivent à récupérer toutes les fiches de vœux provisoires pour le jour même des conseils de classes, or ces conseils commencent souvent aux alentours du 10 mars et se terminent couramment vers le 22 mars.

 

Face à ces constats d’une application chronophage et inadaptée, et d’un calendrier beaucoup trop contraint, iD-FO renouvellera les consignes données l’an dernier ….