iD: Pour un encadrement intermédiaire dans les établissements !


Patrick Fournié, secrétaire général d’iD-FO, a été interviewé par l’AEF

Il défend la création d’un véritable encadrement intermédiaire dans les établissements visant à « mieux reconnaître les tâches de coordination » assurées par des professeurs plutôt que de modifier le statut des enseignants, une réforme qu’on présente trop souvent comme « la pierre philosophale » dans le second degré.

iD-FO n’est « pas hostile » à une discussion sur les missions des enseignants mais considère que cela renverrait « à des problèmes de gestion » si leur temps était annualisé, a expliqué à AEF Patrick Fournié.
Cela aura « un impact fort sur les personnels de direction » : « Que fait-on quand un prof est absent ? Qui va faire la coordination ? », s’interroge-t-il alors que des groupes de travail sur le métier et les missions se réuniront de septembre à février.
On compte en moyenne trois personnels de direction pour 200 enseignants, aucune organisation dans le privé ne compte aussi peu d’encadrement entre le niveau N et N-1. Il faut « mieux reconnaître les tâches de coordination qu’assurent les coordonnateurs et les professeurs principaux ». Ces « fonctions » existent chez les enseignants.